La bataille des forts de Guillaule Gonzales

Publié le par Marionnette

Couverture-20la-20bataille-20des-20forts.jpg 

RESUME : Quel rapport peut-il bien y avoir entre un dessinateur de comics, une devineresse indienne, un patient atteint d'hypermnésie et un tueur aux desseins mythologiques...
En apparence aucun...
Si ce n'est que lorsque Cassandre, la prophétesse, annonce à Arthur White, l'auteur de La bataille des forts, que sa fille Jenny court un grand danger, et que celle-ci se fait assassiner peu après, le dessinateur plonge dans les abîmes de la dépression. Interné, il fait la rencontre de Pharos Narrow, un patient dépassé par sa mémoire infaillible qui, touché par la douleur de son nouvel ami, va déployer l'étendue de ses facultés mentales pour retrouver l'assassin.
Tandis que l'insaisissable Allan Nero, héros de sa propre odyssée, poursuit son macabre périple à travers les États-Unis, il ne se doute pas que le trio va se lancer dans un jeu de pistes et stopper son voyage.

Polar à la poésie froide et sombre, "La bataille des forts" renouvelle le genre du roman noir.

 

NOTE : 5/10

 

AVIS : Dans un premier temps, je tiens à remercier Livraddict et les Editions Kyklos pour ce partenariat ! Je dirais quand même que j'ai un avis partagés sur cette lecture qui ne m'a convaincu qu'à moitié !

 

Ce qui m'a plu : J'ai apprécier le style de l'auteur, j'ai aimé sa façon d'écrire, ses tournures de phrases... J'ai aimé le mélange de ces nombreux style où on rencontre l'univers des Comics, de la mythologie, des tueurs en serie, de la voyance, etc... J'ai également aimé le fait que l'on suive l'histoire de différent points de vue, ce qui nous donne une approche différente de l'histoire.

 

Ce qui m'a déplu : Même si j'ai aimé les points de vue différents, je trouve que l'auteur en a un peu abusé. Personellement, je n'ai pas aimé le fait que trop de personnage apparaissent au milieu du récit et même pour certains dont je ne vois pas l'utilité. De plus, j'ai trouvé dommage d'avoir le point de vue du tueur, on avais alors aucune surprise concernant son identité, son mode opératoire et la raison pour laquelle il tuait et faisait de telles mises en scène. En ce sens la présence du point de vue du FBI est inutile. Et je n'ai également pas compris la présence de certains passages qui n'avaient pas grand choses à voir avec l'histoire, comme le brusque changement de mentalité du tueur.

 

Bref, ce livre m'a un peu déçu, mais ayant tout de même apprécier le style d'ecriture de l'auteur, je pense lire le prochain livre qu'il écrira avant de me forger un avis définitif...

 

INFOS : 292 pages - 19€

 

Morpheus.

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kyklos Editions 14/05/2010 18:20


Merci pour votre participation.Vous avez aimé le style de l'auteur et cela nous ravit ; la suite n'appartient qu'au lecteur..


karline demey 12/05/2010 12:14


Je participe aussi à ce partenariat
je te donnerai mon avis dès que je l'aurais lu
j'espère qu'il m'emballera un peu plus que toi
bonne lecture