Les souvenirs de David Foenkinos

Publié le par Marionnette

front_cover_large.jpg

 

RESUME: Avec Les souvenirs, Foenkinos quitte le registre de la comédie légère pour se replonger dans un épisode de sa vie plus intime et mélancolique, en abordant la mort de son grand père.
« Je voulais dire à mon grand-père que je l’aimais, mais je n’y suis pas parvenu. J’ai si souvent été en retard sur les mots que j’aurais voulu dire. Je ne pourrai jamais faire marche arrière vers cette tendresse. Sauf peut-être avec l’écrit, maintenant. Je peux le lui dire, là » écrit l’auteur dans une présentation de son roman.

 

NOTE: 7/10

 

AVIS: Avant de commencer ma chronique, je me dois de remercier les éditions Folio et Livraddict pour ce partenariat.

 

Lors de ma lecture de « La délicatesse », j'ai eu un véritable coup de cœur pour la plume de David Foenkinos. Depuis, je lis ses nouvelles parutions avec délectation.

 

Ici, je le retrouve dans « Les souvenirs », qui porte très bien son nom puisqu'il s'agit de souvenirs de l'auteur mais aussi d'anonymes comme de célébrités. Le récit débute avec les souvenirs de l'auteur concernant son grand père. On fait ensuite connaissance avec la grand mère, le père, la mère, celle qui deviendra sa femme et tout un lot de personnages (qu'ils soient importants ou non). C'est le personnage de la grand mère qui m'a profondément touchée et dont j'ai aimé connaître la vie. L'auteur nous plonge dans la vie de ses personnages avec une telle facilité, j'ai eu l'impression d'être plongée dans leur intimité, de m'immiscer dans leurs pensées. Les souvenirs qu'il évoque font forcément penser à nos propres souvenirs : la mort d'un proche, le premier baiser, la naissance d'un enfant.

 

Il ponctue le récit par quelques anecdotes sur des personnalités telles que Alois Alzheimer, Gaudì, Francis Scott Fitzgerald. C'est une idée originale et plaisante.

 

Foenkinos nous livre une fois de plus une histoire émouvante et réaliste. Il possède un style vraiment agréable et poètique.

 

Si je devais souligner un point négatif, je dirais que le récit souffre de quelques longeurs mais rien de bien méchant.
En conclusion, j'ai beaucoup apprécié ma lecture et je n'arreterais pas là ma découverte de cet auteur.

 

 

INFOS: 290 pages - 6€95

 

Marionnette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article